[DEBRIEF] Conférence de presse Wellfundr du 24/04

2

La e-santé

Wellfundr c’est quoi ?

Wellfundr est la première plateforme européenne de crowdfunding dédié à la e-santé. Cette plateforme permet aux porteurs de projets de donner vie à leur concept et aux patients de trouver des solutions médicalisées adaptées à leurs attentes.

Wellfundr se démarque en proposant un coaching des campagnes et accompagne les porteurs de projet de la sélection à la fin de leur campagne de crowdfunding. Un campaign manager co-gère la campagne du porteur de projet pendant la préparation de la campagne et les 10 derniers jours de celle-ci.

Selon le cabinet Xerfi, le marché de la e-santé représentait 2,4 milliards d’euros début 2013, avec une croissance de 4 à 7 % par an d’ici à 2017.

À l’origine du projet : Fabrice Nabet, co-fondateur et CEO de Wellfundr et Lionel Slusny, co-fondateur de Wellfundr et secrétaire général du réseau européen de la finance participative (European Crowdfunding Network).

Pour cette conférence de presse, les co-fondateurs de Wellfundr ont accueilli Isabelle Vendeville, Avocat Associée chez Virgile Avocats et quatre porteurs de projets qui lançaient leur campagne de crowdfunding ce même jour.

 

Ce qu’on a retenu de la conférence

La parole à Isabelle Vendeville

Isabelle ouvre le bal en commençant par nous rappeler l’avancée qu’à permis la loi Tepa. Pour rappel, la loi Tepa de 2007 a mis en place un système d’incitation fiscale en faveur des PME. Les contribuables redevables de l’ISF peuvent bénéficier d’une réduction d’impôts pouvant aller jusqu’à 50% de leur investissement dans la limite de 45000 € pour les PME et TPE.

Avocate mais aussi co-fondatrice de 3 minutes pour convaincre, Isabelle a mis en avant l’importance de fédérer un réseau et de resserrer les liens entre investisseurs et entrepreneurs.

Pour finir, Isabelle a évoqué ses craintes quand à la réglementation du crowdfunding en Equity après le départ de Fleur Pellerin. Pour l’avocate, le crowdfunding représente « un nouvel élan, un nouvel espoir pour les start-ups mais il faut une réglementation pour protéger les investisseurs ». Le financement participatif est, selon Isabelle, « une vitrine exceptionnelle pour tester ses produits ».

 

La parole à Lionel Slusny

Lionel Slusny prend ensuite la parole pour présenter quelques chiffres du secteur et les objectifs de Wellfundr. Le co-fondateur nous rappelle que le marché de la e-santé représentait 2,4 milliards d’euros début 2013 et que le marché de la télémédecine en France est d’une valeur de 80 à 140 millions d’euros.

Pour Lionel, il y a beaucoup de potentiel dans le segment des objets connectés, ce qui a bien été intégré lors de la création de la plateforme de crowdfunding Wellfundr. Le financement participatif « a cru de 100% chaque année » déclare Lionel. « Nous sommes spécialisés sur la e-santé. C’est un marché de niche et les plateformes de niche ont une meilleure croissance et proposent des solutions plus adaptées que les autres » ajoute-il.

Lionel assure que Wellfundr est sur un taux de croissance exponentielle. Les opportunités qui seront exploitées dans le futur sont le corporate et le don en contrepartie pour la France et le reste de l’Europe.

 

La parole à Fabrice Nabet

Fabrice Nabet succède à Lionel en rappelant le slogan de Wellfundr « Faites le premier pas pour prendre soin de vous et de vos proches ». Pour Fabrice, « le patient est acteur de sa santé ». L’objectif de la plateforme Wellfundr est de trouver des solutions qui peuvent permettre aux patients de mieux vivre avec leur maladie.

Les perspectives de Wellfundr sont les suivantes :

  • Nombre de projets financés : 15-45
  • Taille des projets > à 10k
  • Durée de 30 à 80 jours
  • Estimation des montants financés : entre 1M et 3,5M d’euros

Fabrice met l’accent sur le fait que l’objectif principal est le marché international. Il souhaite que Wellfundr soit « le carrefour des innovateurs internationaux ».

 

Le lancement

4 porteurs de projets étaient présents lors de la conférence pour présenter leur campagne lancée sur Wellfundr hier jeudi 24/04. Les projets présentés étaient les suivants :

Campagne de 200 000 €. Durée : 70 jours

Campagne de 15 000 €. Durée : 45 jours

Campagne de 15 000 €. Durée : 45 jours

Campagne de 20 000 €. Durée : 40 jours

 

Partager

À propos de l’auteur

“Diplômée d’un bachelor Audencia à Nantes, j’ai eu l’occasion de travailler dans l’export et le marketing avant de me découvrir un réel intérêt pour le monde créatif et l’entrepreneuriat. C’est après avoir financé un projet via une plateforme de crowdfunding que j’ai décidé d’étudier de plus près ce nouveau phénomène qui va révolutionner l’économie !”

2 commentaires

  1. Pingback: Le crowdfunding peut il booster la e-santé ? | Club Digital Santé

  2. Pingback: lecrip.org | Cercle de réflexion de l'industrie pharmaceutique

Répondre