[CULTURE] Le crowdfunding à la rescousse du patrimoine français ?

1

Crowdfunding-plante

Le plus souvent sollicitées pour la création et la mise en place de projets personnels ou professionnels, les plateformes de crowdfunding ont aujourd’hui à leurs actifs plusieurs programmes pour venir au secours du patrimoine français. On entend ici, la rénovation d’œuvres, de lieux, l’acquisition de nouvelles œuvres ou encore l’entretien de sites archéologiques appartenant à la France ou du moins présents sur le sol français.

Ces projets qui ont avant tout un intérêt historique, social et artistique demandent la plupart du temps une levée de fond d’envergure pour être menés à bien sans nécessairement être rentables pour les investisseurs.

Le financement participatif semble donc être un moyen pour venir en aide au patrimoine français. Il permet ainsi à n’importe quel citoyen de s’investir à l’échelle locale, régionale ou nationale afin de sauvegarder un patrimoine qui lui appartient aussi.

Le recours au crowdfunding permet dans d’autres mesures d’augmenter la visibilité du patrimoine et une potentielle hausse de sa fréquentation une fois rénové.

Nous pouvons néanmoins nous demander si cela marche réellement. Ce moyen de financement jeune et innovant est-il efficace pour la conservation d’un patrimoine qui a une connotation souvent vieillotte ?

La réponse avec quelques chiffres de l’année 2015 :

  • 59 campagnes au profit du patrimoine français ont été achevées
  • 46 d’entre elles ont atteint leur objectif (soit 78% de réussite)
  • Un total de 540 893 € a été collecté
  • 11 758 € ont été collectés en moyenne par projet
  • Le nombre de donateurs s’élève à 6 076 personnes au total
  • Le don moyen par donateur est de 89 €

Exemples de campagnes réussies :

  • Le projet de restauration de l’œuvre « Jupiter et Antidote » (1771) de Jacques-Louis DAVID sur la plateforme Dartagnans a permis de collecter 4 245 € pour un objectif de 2 500 € soit 170% de réussite.
  • Le projet de rénovation de l’abbaye de Villelongue (11) sur la plateforme Ulule a permis de collecter 27 286 € pour un objectif de 10 000 € soit 272% de réussite.
  • Le projet de rénovation des 13 statues du XVIIIème siècle du château de Canon (14) sur la plateforme Dartagnans a permis de collecter 5 365 € pour un objectif de 5 000 € soit 108% de réussite.

Ces chiffres et ces exemples nous montrent bien que le crowdfunding est un moyen de financement qui fonctionne pour conserver le patrimoine français. Ils permettent également de montrer que les Français n’ont en aucun cas perdu leur intérêt pour leur patrimoine et pour leur culture.

Partager

À propos de l’auteur

Un commentaire

  1. Merci pour cet article. Cependant, pourquoi n’avez vous pas mentionné la Fondation du patrimoine et sa plateforme de dons en ligne?

Répondre