Crowdfunding, la course aux étoiles a commencé.

0

crowdfunding espace

Le constat est simple, l’exploration spatiale est un poste de dépenses important pour les puissances à travers le monde, gage de supériorité technologique, militaire et géopolitique. Mais la course aux étoiles est très coûteuse, tant pour les sociétés privées que pour les agences spatiales qui font avancer la recherche.
Pourtant, le budget des agences spatiales ne représente qu’un petit pourcentage des dépenses des états, l’ESA (European Spatial Agency) est financée à hauteur de 4.28 Milliards d’euros (2013), soit seulement 2% du budget de l’UE, la NASA ne représente que 0,5% du Budget Fédéral Américain de 2013 (en déclin continu depuis 1966) avec un budget total de 17,70 Milliards de dollars (12,89 Milliards €), très loin derrière les postes de la Santé, de la Sécurité sociale ou la Défense (respectivement 24.7%, 23.2% et 17.7% du budget total).
Les grandes puissances investissent chaque année des sommes colossales pour l’exploration et la recherche spatiale, mais les financements sont bien souvent insuffisants et distribués à un très large nombre de projets, c’est pourquoi le grand public a désormais la possibilité de contribuer à l’avancée technologique sous la forme du mécénat collectif : le Crowdfunding.
Les Scientifiques et Ingénieurs porteurs de projets (publics et privés) ont bien compris l’intérêt du financement participatif et font appel à vous pour les soutenir dans les différents champs de l’exploration spatiale : les technologies de propulsion, d’exploration, d’observation en passant par la sortie de l’atmosphère terrestre sont désormais ouvertes au financement du grand public.

Voici pour vous quelques exemples de Space-crowdfunding :

Crowdfunding space

1/ Propulsion

S’extirper de l’attraction terrestre est une prouesse technique, et habituellement des réacteurs à carburants Chimiques (propulseurs à poudre, Propergol) sont utilisés, car ils livrent une puissance continue pendant le lancement, mais cette technologie est coûteuse et ne permet qu’un nombre limité de lancements par an.
Slingatron offre une alternative aux fusées traditionnelles, le principe est simple : accélérer une charge utile de moins de 10kg (un petit satellite par exemple) dans une énorme spirale motorisée afin qu’elle atteigne la vitesse suffisante (11Km/ secondes) pour échapper de notre gravité. Le Slingatron utilise un procédé mécanique simple qui permet de réduire le temps entre les lancements (hypothétiquement plusieurs par jour) mais aussi les coûts puisqu’il est réutilisable à l’infini. Le Slingatron était disponible au financement sur la plateforme Kickstarter avec un objectif de $250,000, malheureusement le projet n’a pas suscité l’engouement escompté et n’a réussi à lever que $30,000, ce qui ne met pas forcement un coup d’arrêt aux recherches, puisque ce projet est déjà partiellement financé par d’autres organismes.
Le réacteur CAT est un projet tout à fait innovant développé par l’Université du Michigan qui permet d’embarquer un système de propulsion peu encombrant, fonctionnant à haut régime pendant de longues durées et dont le carburant serait… de l’eau ! Alors bien sûr, la technologie utilisée est aujourd’hui en phase de développement mais elle est prometteuse : l’eau, peu coûteuse et stable chimiquement, peut être transformée en un plasma (le 4ème état de la matière). Ce plasma permettra de propulser de petits modules (satellites, sondes) à la vitesse prodigieuse de 13 600Km/s et ce avec une portée hypothétique de 80 millions de Km, suffisant pour atteindre Mars. Près de $72,000 ont ainsi pu être récoltés sur les $50,000 recherchés sur la plateforme Kickstarter.

2/ Exploration

Copenhagen Suborbitals, est un projet Danois à but non lucratif et open source qui vise à rendre possible l’exploration spatiale abordable et accessible aux amateurs et ce en utilisant (parfois) des méthodes assez artisanales. Le projet couvre les différentes composantes de l’exploration spatiale, le lancement, la propulsion dans le vide, les systèmes de survie ou encore les dispositifs de retour sur terres sont tous étudiés et développés avec l’objectif de les rendre accessibles, performants, sûrs et peu onéreux et ainsi permettre le vol spatial dans de petites unités possible. Copenhagen Suborbitals fait régulièrement appel à la générosité de ses partenaires mais a récemment élargi ses financements en utilisant la plateforme Indiegogo pour le financement de sa capsule de retour sur Terre, une campagne couronnée de succès puisque le projet a récupéré $10,750$ sur les $10,000 initialement prévus.

Crowdfunding espace

Golden Spike nommé d’après la première ligne ferrée transcontinentale aux U.S.A, est le projet privé posant le plus grand défi technique: rendre possible l’aller-retour Terre-Lune pour deux personnes possible et ce, pour le prix ridicule de 1,7 Milliards de Dollars ! Alors non, le billet n’est pas accessible au commun des mortels, Golden spike cible plutôt les personnalités très aisées et les agences spatiales du monde entier qui cherchent à explorer la lune à moindre coût. Car si l’on compare un lancement effectué par la NASA, c’est du low-cost, on considère que le programme Apollo aurait coûté 109 Milliards de Dollars (en $ de 2010). Goodmorning Crowdfunding vous en avait déjà parlé (voir lien ci-dessous) car le projet avait été soumis au support de la foule sur Indiegogo, et sur les $240,000 d’objectif seulement $19,500 ont été récoltés, assez peu encourageant quand on sait le prix total du programme : $8 Milliards…
GoodMorning Crowdfunding en a parlé ici : http://www.goodmorningcrowdfunding.com/le-projet-du-jour-9-avril/

Pocket Spacecraft vous permet de vous mettre dans la peau d’un véritable explorateur en vous permettant d’envoyer votre vaisseau personnel sur la Lune. Créez, désignez et envoyez votre vaisseau de poche (de la taille d’un CD) en mission pour la lune et suivez l’avancée de la mission sur votre mobile ou ordinateur jusqu’à destination ! Pocket Spacecraft est l’un des seuls projets à vraiment mettre l’exploration spatiale à la portée du grand public (une centaine de Dollars pour son propre vaisseau), et même si sa campagne de crowdfunding n’a pas été un franc succès (£70,000 récoltés sur £290,000) on espère voir rapidement tous ces petits vaisseaux explorer notre immense univers.

Crowdfunding espace

3/ Observation

L’ARKYD 100, développé par Planetary Ressources vous fait une belle promesse, celle de fournir un accès plus facile à l’observation de l’espace par les scientifiques, les écoles et les particuliers. Le petit télescope (15 kg) est spécialement développé pour permettre un lancement peu coûteux (lancé avec un autre satellite) et un accès à son optique pour découvrir les plus beaux clichés de notre univers proche. Mais L’ARKYD va plus loin et vous permet d’envoyer une photo personnalisée sur son écran embarqué, pris en photo par une caméra située sur le bras robotique du télescope, vous permettant d’effectuer votre premier « Selfie » dans l’espace ! L’ARKYD 100 a réussi à récolter près de $1,5 millions sur le million espéré, une belle réussite qui a suscité l’intérêt d’un autre acteur de la conquête spatiale : Richard Branson créateur de Virgin Galactics.

Crowdfunding espace

La conquête spatiale n’est plus l’exclusivité des agences spatiales nationales et le secteur privé prend part en optimisant ses ressources pour atteindre des objectifs de futures commercialisations et ce, avec un financement moindre que celui des agences. Le crowdfunding n’est pas le financement principal de ces projets mais reste un véritable booster, car il apporte en plus d’une contribution financière un véritable soutien du public. Le financement participatif permet de soutenir des projets dans tous les domaines de la conquête spatiale et permettra de développer les techniques qui serviront dans des missions de plus grande envergure. Car ces projets, si convaincants et novateurs soit-ils ne peuvent rivaliser avec le budget et la force scientifique des grands programmes spatiaux, ils doivent être considérés comme de nouvelles contributions à la recherche et un pas de plus pour la conquête des étoiles.

Sources :
http://www.kickstarter.com/projects/391496725/the-slingatron-building-a-railroad-to-space
http://www.nbcnews.com/science/golden-spike-space-venture-wants-fly-you-moon-1-4-1C7472361
http://www.nasa.gov/news/budget/
http://www.esa.int/About_Us/Welcome_to_ESA/Budget_as_presented_during_DG_press_conference_24_January_2013
http://www.space.com/21647-planetary-resources-space-telescope-crowdfunding.html
http://www.thespacereview.com/article/1579/1
http://www.planetaryresources.com/products/
http://www.kickstarter.com/projects/1677943140/send-your-own-pocket-spacecraft-on-a-mission-to-th
http://www.kickstarter.com/projects/1458134548/arkyd-a-space-telescope-for-everyone-0
http://www.space.com/21647-planetary-resources-space-telescope-crowdfunding.html
http://www.kickstarter.com/projects/longmier/cat-launch-a-water-propelled-satellite-into-deep-s?ref=category
http://www.nbcnews.com/science/golden-spike-space-venture-wants-fly-you-moon-1-4-1C7472361
http://pepl.engin.umich.edu/thrusters/CAT.html

Partager

À propos de l’auteur

Répondre