[CONSEIL] Bien choisir le montant demandé lors de sa campagne

0

Finance participative : Les vieux crocodiles se réveillent et détestent leurs meilleurs amis

Pour réussir une campagne de crowdfunding, il faut atteindre l’objectif que l’on s’est fixé au départ et ce n’est pas toujours évident. Il est important d’être réaliste et de connaître le budget de son réseau. Il faut mieux viser le minimum et dépasser son objectif, plutôt que de fixer un objectif élevé et se retrouver sans rien. N’oubliez pas que la plupart des plateformes ne débloquent les dons que si vous avez récolté 100% de la somme demandée.

Une campagne de financement participatif est un appel aux dons auprès de vos différents réseaux et il ne faut pas oublier que c’est difficile de demander de l’argent. Vous devez donc montrer que la campagne ne sera pas votre seule ressource financière. Dites que c’est un support pour aller voir les banques, que vous avez déjà une certaine somme propre de base, expliquez votre budget et la part qu’à la campagne de dons ainsi que ce à quoi elle servira.

Vous devez également expliquer le pourquoi de cette campagne et expliquer votre budget. N’hésitez pas à présenter des chiffres très précis. Par exemple : « j’ai besoin de 950 € pour acheter une machine à coudre professionnelle, j’ai déjà négocier un tarif préférentiel avec tel entreprise ». Vous pouvez dire que vous avez les devis si certains ont besoin de les voir pour vous croire.

Plus vous demandez des sommes importantes, plus vous risquez de faire peur aux potentiels donateurs. En atteignant les 50% du financement, vos chances de réussir augmenteront. Les gens qui ne vous connaissent pas ne vont pas croire en vous si ceux qui vous connaissent n’ont pas au préalable cru en vous. Une campagne à 0% n’attirera pas les foules.

Il faut que vous soyez clair dans les motivations exposées pour faire cet appel aux dons. Vous devez exposer un but précis et pas dix. Par exemple, si vous créez une entreprise ne proposez qu’un produit que vous souhaitez mettre en avant et pas les dix que vous projetez de produire. Vous risquez de faire peur aux contributeurs qui douteront de la viabilité de votre campagne. Si vous souhaitez lancer dix projets alors créez dix campagnes de 1 000 € plutôt qu’une de 10 000 €. En plus, la plupart des personnes aillant contribué à votre premier projet participeront au suivant.

Enfin, il faut être sûr du montant à demander et du minimum « vital » dont vous avez besoin pour réaliser votre projet. Pour cela, renseignez-vous autour de vous, profitez de votre entourage. Il est toujours difficile d’estimer les coûts de choses dont vous n’êtes pas un professionnel, comme par exemple la communication, la publicité, la comptabilité, le marketing… Il est important de n’oublier aucun budget dans votre demande de fonds. Certains oublient de comptez les frais d’envoi des contreparties ou tout simplement le coût des contreparties. Si personne parmi vos proches ne s’y connait alors n’hésitez pas à contacter une personne aillant mener une campagne avec un projet similaire, à demander des devis auprès d’entreprises spécialisées en actions marketing, commerciales, communications, et cie, ou encore à faire appel à des agences spécialisées dans le coatching en crowdfunding.

 

 

Partager

À propos de l’auteur

Répondre