8 étudiantes en biologie s’organisent pour sauver les grottes de Lascaux

0

Une équipe de huit jeunes étudiantes se mobilise pour le patrimoine Français et souhaite conserver la beauté des grottes de Lascaux. 

LASCAUX

Quatre d’entre elles proviennent de la filière Génie Biochimique de l’institut National des Sciences Appliquées et quatre sont issues du Master Microbiologie de l’université Paul-Sabatier. Ensemble, elles participeront à une compétition internationale de biologie synthétique IGEM, organisée par le MIT à Boston durant le mois d’octobre.

Dans le but de sauver et conserver en l’état les grottes de Lascaux telles que nous les connaissons aujourd’hui, elles ont le projet d’une bactérie capable d’encadrer et d’équilibrer les champignons et autres micro-organismes qui peuvent abîmer les fresques à long terme.

Cette solution biologique et naturelle qui pourrait contribuer à la conservation des grottes menacées par les tâches et la détérioration des pigments originaux sur les peintures qui ont déjà plus de 18 000 ans, trotte dans leurs têtes depuis le mois de février et après des tests en laboratoires, elles se lancent aujourd’hui en crowdfunding pour accélérer la cadence.

Afin de financer une partie de ce projet projet dont elles estiment le coût total à 35 000 €, ces étudiantes se sont lancées dans une campagne de financement participatif sur la plateforme Ulule depuis plus d’un mois.

Largement suivie par les internautes, cette campagne en soutien à la recherche biologique permettrait de sauvegarder et restaurer une bonne partie de ces grottes qui sont emblématiques du patrimoine historique Français.

Partager

À propos de l’auteur

Répondre