Les 10 règles pour une campagne de crowdfunding réussie 2/3

1

Dans cette deuxième partie consacrée aux facteurs de réussite pour les campagnes de crowdfunding il sera question de la préparation du projet, la mobilisation de la communauté et de l’importance des réseaux sociaux.

Crowdfunding clé réussie

4 – Anticiper sa campagne 

La préparation est une étape essentielle dans la réussite d’une campagne de crowdfunding. Un projet bien préparé a bien plus de chances de récolter la somme demandée. Pendant cette préparation, le porteur de projet doit être en mesure de fédérer sa communauté et de la créer si elle n’existe pas.

Dans cette phase de préparation, le porteur de projet doit informer ses proches en essayant de récolter un maximum de promesses de dons. Ce dernier point sera utile dans l’évaluation du montant demandé.

Tout doit être prêt pour le lancement, une base de données de votre entourage élargie, la date des relances, votre plan de communication…

Le porteur de projet doit prendre son temps afin que le projet présenté soit très abouti.

5 – Mobiliser sa communauté 

Comment fait-on pour mobiliser sa communauté ? Le porteur de projet doit faire appel en premier à son premier cercle de connaissances (amis, familles, voisins…). S’il arrive à fédérer son entourage, ce seront d’autant plus de « mécènes » qui parleront du projet et cela créera inévitablement de la communication virale.

Une fois la communauté construite, l’action à mettre en oeuvre pour le porteur de projet est de fidéliser les personnes qui le suivent, tout réside dans sa capacité de conviction et de communication.

6 – Les réseaux sociaux 

Les réseaux sociaux font partie de la communauté, c’est même bien souvent la base pour faire connaitre un projet. Des réseaux sociaux bien fournis sont importants car votre e-réputation est un facteur d’influence pour le futur contributeur.

La création des réseaux sociaux doit être faite en amont de la campagne de crowdfunding, plus de personnes suivront le projet plus la visibilité de votre projet sera grande.

Ils permettront au porteur de projet de communiquer largement sur son projet et toucher des personnes totalement extérieures (hors du premier et deuxième cercle de connaissances).

Retrouvez dès demain la troisième et dernière partie des 10 commandements d’une campagne de crowdfunding réussie. 

Pour retrouver la première partie 10 commandements d’une campagne de crowdfunding réussie.

Partager

À propos de l’auteur

“Après un master II entrepreneuriat, c’est en travaillant sur le financement des startups que j’ai découvert le crowdfunding. Passionné par la nouveauté et le web j’ai co-créé Good Morning Crowdfunding pour faire connaître ce marché."

Un commentaire

  1. Pingback: Les 10 règles pour une campagne de crowdfunding réussie 3/3 - Good Morning Crowdfunding

Répondre