KissKissBankBank se diversifie dans le prêt entre particuliers avec Hello Merci

2

 

Hello Merci, la version branchouille du prêt solidaire


Capture d’écran de la page d’accueil de Hello Merci (HelloMerci.com)

Les gens sont prêts à faire des dons pour des projets artistiques qui les intéressent contre la simple promesse d’obtenir en retour un produit dédicacé ou une invitation à un vernissage. C’est en partant de ce postulat queKissKissBankBank (KKBB) a réussi : en trois ans, la société de financement participatif a collecté 5 millions d’euros et permis de réaliser 2 800 projets.

En lançant la plateforme Hello Merci cette semaine, la startup d’une douzaine d’employés a décidé d’aller plus loin – ou plutôt, ailleurs. Vincent Ricordeau, cofondateur de KKBB :

« Beaucoup de projets n’étaient pas qualifiés pour KKBB. Certains souhaitaient financer un permis, une brasserie, un commerce de vélos… rien qui soit créatif, donc pas qualifié pour Kiss Kiss. »

D’où l’idée de proposer aux particuliers de prêter de l’argent à d’autres particuliers via une plate-forme en ligne sans taux d’intérêt : des prêts solidaires(« P2P lending » en anglais).

Un modèle importé d’Angleterre

Le concept n’est ni neuf, ni français : c’est en 2005 au Royaume-Uni que la première société de prêts entre particuliers a vu le jour. La société Zopa proposait de mettre en relation des emprunteurs porteurs de projets avec des prêteurs qui préféraient contrôler leur placement plutôt que donner leur argent à une banque.

En France, ce modèle a déjà fait des émules. Babyloan par exemple, très tourné vers l’international, a été un des premiers à proposer un système de microcrédit aux entrepreneurs grâce à des prêteurs ne touchant pas d’intérêts.

Hello Merci fournit aux internautes une plateforme qui servira de vitrine à leur projet (200 à 15 000 euros), met à disposition les outils nécessaires à leur promotion, et surtout, grâce à un partenariat avec la Banque Postale, joue l’intermédiaire entre les particuliers. L’entreprise se rémunère en prélevant entre 3% et 6% de la somme collectée, selon la durée du remboursement (entre un et 36 mois).

En cas de difficultés, Vincent Ricordeau assure qu’il jouera « un rôle de médiateur » :

« Le but n’est pas d’envoyer un huissier, c’est une logique à l’amiable entre la communauté des porteurs et prêteurs. Si ça devait quand même arriver, on laisserait une reconnaissance de dette officielle. »

Pas de remboursement = suicide social

L’entrepreneur compte surtout sur un autre facteur : la pression sociale.

La finance et le prêt participatifs reposent tous deux sur un schéma en trois cercles concentriques :

  • le projet va d’abord récolter des fonds depuis le cercle familial et des proches ;
  • puis vient le cercle des réseaux sociaux (amis des amis, voisins et clients) ;
  • et enfin le cercle des particuliers atteints par viralité.

« Généralement, dans la microfinance, le taux de défaut est plus faible que dans une banque, parce que tu as une responsabilité très importante vis-à-vis de ta famille, de tes amis ou tes clients. »

« Retour sur investissement émotionnel »

Après avoir lancé une version bêta fermée au public il y a cinq semaines, cinq des dix-sept projets proposés – géolocalisables grâce à une carte interactive –ont déjà rempli l’objectif de départ.


Capture d’écran de deux projets sur le site Hello Merci

Jonathan a ainsi déjà réussi à financer un nouvel archet de violon de 220 euros grâce à ses quatre prêteurs tandis que Héloïse partira finir son mémoire d’urbanisme en Jordanie grâce aux onze personnes qui lui ont prêté 1 000 euros en attendant qu’elle touche sa bourse.

« Avec la crise », estime Vincent Ricordeau, « les gens cherchent un retour sur investissement qui ne soit pas simplement financier mais plutôt émotionnel. On est de plus en plus à la recherche de ce retour humain ».

Lire l’article : http://www.rue89.com/2013/04/26/hello-merci-version-branchouille-pret-solidaire-241795

Partager

À propos de l’auteur

“Après un master II entrepreneuriat, c’est en travaillant sur le financement des startups que j’ai découvert le crowdfunding. Passionné par la nouveauté et le web j’ai co-créé Good Morning Crowdfunding pour faire connaître ce marché."

2 commentaires

  1. Mer salutation
    Je suis Madame Dourous Chantal, permettez-moi de vous contacter en ce jour. Je voudrais vous informer que je suis un particulier qui offre des prêts
    financiers afin d’aider les personnes dans le besoin. Nous ne sommes pas
    sans ignores que la crise qu’a connu notre continent a affaiblit nos banques et nos instituts financières .C’est
    dans le but, comme je le disais tant tôt d’aider les personnes
    réellement dans le besoin que je me suis mise à octroyer des prêts
    financiers. Sachez que mon taux d’intérêt est seulement de 2 %, et vous disposez en plus d’une durée de remboursement de 15 à 30 ans.

    Aussi j’aimerais vous faire informer qu’en ce qui concerne tous les frais de dossiers je m’en occuperai, je fais cela à cause de toutes ces arnaques sur le net qui détruit ce domaine financier et bouffe la confiance.
    Toutefois il est important de vous préciser que j’aimerais collaborer avec des personnes de bonne foi, et de confiance.
    Et afin de ne pas nous perdre nos temps, je préféré vous donner une idée de la procédure:
    j’aurai besoin de quelques documents afin de vérifier votre identité.
    Voilà, toutes les informations, je crois avoir été explicite pour votre compréhension Nous sommes enregistrés et se conformer à la Loi sur la protection des données (1998). Vos informations personnelles sont en sécurité. Nous
    ne serons pas en abuser ou vous envoyer du spam. Jamais. Cordialement,
    En espérant vous lire, je vous laisse sur ces mots

    Bonne soirée à vous

    Cordialement

    Madame; dourous chantal

    dourous.chantal@hotmail.com

  2. Vous êtes particulier de
    bonne moralité
    Avez-vous besoin de prêt pour régler des dettes ou de payer vos factures ou de commencer une belle entreprise?
    Si vous êtes a la recherche du prêt entre particulier
    vous avez un faible pointage de crédit et il devient difficile d’obtenir un prêt
    Je vous offre de prêt allant de 5000 à
    57.000.000’00 sous une durée de 5 à 30 ans selon le montant demandé avec
    un taux d’intérêt annuel fixe très intéressant de 2 % pour tous les
    montants demandés.
    Si vous êtes a la recherche du prêt entre particulier

    Contacter moi juste
    en visitant notre site: ‘cliquez ici’
    http://www.pret-aux-particulier.com/
    Ou par mail: marlainelacres@hotmail.fr

Répondre