[ÉCONOMIE] L’importance du réseau pendant une campagne de crowdfunding

5

On imagine que le crowdfunding consiste à rassembler une foule d’internautes inconnus. Or dans les faits, l’equity crowdfunding c’est mobiliser les personnes prêtes à investir dans un projet. Pour cela, l’entrepreneur doit faire appel aux personnes ayant un lien avec lui, c’est à dire son réseau étendu et la communauté de son entreprise.

Crowdfunding en europe

Un constat des plateformes de crowdfunding

Différentes plateformes de crowdfunding en font le constat aujourd’hui : Vincent Ricordeau, cofondateur de KissKissBankBank, souligne que « 50% des fonds levés proviennent des proches et 25% du réseau étendu de l’entrepreneur ». Au total c’est donc 75% des contributions en crowdfunding qui viennent du réseau de l’entrepreneur.

Socialfunding : un potentiel inexploité

Selon une étude menée sur les données de Seedrs, plateforme majeure d’equity crowdfunding en Angleterre, les porteurs de projet doivent mobiliser leurs réseaux à investir pour au moins 30% du capital recherché afin d’avoir de fortes chances de réussir leur levée de fonds sur la plateforme. L’étude de E. Mollick (2012) sur les données de Kickstarter, démontre également que passer de 10 à 1000 amis sur Facebook multiplie par 4 la probabilité de succès d’une campagne de levée de fonds.

Le crowdfunding met donc à jour le potentiel du lovemoney pour le financement d’entreprises. À la croisée entre la conception initiale du crowdfunding et du lovemoney, on parle de socialfunding : c’est une façon d’exploiter le lovemoney de manière plus industrialisée afin de lever des montants plus élevés. Ce marché du lovemoney ou du socialfunding a un potentiel inexploité. De fait, le lovemoney investi chaque année trois fois plus d’argent dans les entreprises que les investisseurs professionnels (business angels, fonds d’investissement, fonds gouvernementaux). Il s’agit d’un gisement de 15 milliards d’euros investis chaque année en France dans les entreprises.

La clef de la réussite : solliciter son réseau étendu et générer un phénomène de traction

La force de ce modèle basé sur la confiance vient notamment du phénomène de « boule de neige », s’appuyant sur la puissance de recommandation des réseaux sociaux qui permet d’agrandir le premier cercle de soutien. La réussite d’une levée de fonds en socialfunding dépend de la sollicitation du réseau élargi de l’entrepreneur (anciens collègues, contacts professionnels, contacts des réseaux sociaux, réseau du réseau, etc.). Myriam Goude, fondatrice de Talents Affinity (solution web pour la gestion des compétences en entreprise) témoigne avoir réussi sa campagne de financement auprès de son réseau grâce à la sollicitation de l’ensemble de ses contacts : elle a ainsi trouvé 73% de son financement auprès du réseau de son réseau, en l’occurrence le nouveau manager d’un ami. Gonzague Ruchaud, fondateur d’Eleven Cars, structure dédiée au négoce, conseil en investissement et services dans le secteur de l’automobile de collection, a également lancé une campagne de financement auprès de son réseau et a trouvé 75 000€ en 20 minutes grâce à un investisseur unique provenant de la communauté de son entreprise.

Equity crowdfunding + lovemoney : mobiliser son réseau en contrepartie d’actions

Partant du constat que les particuliers et notamment le réseau étendu de l’entrepreneur offrent une solution de financement efficace et accessible à tous, de nombreuses plateformes de financement participatif émergent dans le monde. En France, SparkUp propose aux entrepreneurs de financer leur entreprise en mobilisant leur réseau en contrepartie d’actions, et offre ainsi un modèle de financement participatif en capital, appelé equity crowdfunding, dans lequel les investisseurs entrent au capital de l’entreprise tout en s’appuyant sur la réalité sociale du financement participatif.

Partager

À propos de l’auteur

“Ancien élève de SciencesPo, je me suis rendu compte que pour faire bouger les choses en France il fallait mettre les mains dans le cambouis. Après un tour à HEC, j’ai cofondé SparkUp pour permettre à tous les aspirants entrepreneurs de se lancer.”

5 commentaires

    • Clara Douet sur

      Bonjour,

      Il vous reste encore 18 jours pour obtenir cette somme, ce n’est donc pas impossible. Il est très important de mobiliser vos réseaux et les réseaux de vos réseaux, d’être très actif sur les réseaux sociaux, solliciter vos « fans », de manière à vendre votre projet au plus grand nombre mais aussi montrer votre implication et votre détermination. N’hésitez pas à contacter les médias locaux et spécialisés dans le même domaine que votre projet.

      Bon courage et bonne continuation.

  1. Bonjour, il faudra effectivement reprendre les principes du socialfunding en sollicitant votre réseau proche et éloigné. Pour avoir le meilleur impact: utilisez le mail. Utilisez vos différents comptes sur les réseaux sociaux (Facebook, Twitter, Instagram,…) pour publier du contenu pertinent entre 16 et 18h. Votre produit est visuel: votre cousin doit le mettre en scène dans des photos et des vidéos appelant directement aux dons.

    Bien à vous,
    L’équipe SparkUp

  2. Pingback: [CONSEIL] L'importance des réseaux sociaux dans une campagne de crowdfunding -

  3. Pingback: [CONSEIL] L'importance des réseaux sociaux pendant une campagne de crowdfunding -

Répondre à COURTOIS Annuler la réponse