[CONSEIL] Pour sa campagne, plateforme nationale ou locale ?

3

France région

Etant donné le nombre de plateforme de crowdfunding actuellement, pour se faire une place au soleil, les nouvelles venues doivent se différencier. Elles se sont d’abord spécialisées (mode, cuisine, écologie…), puis localisées. En effet, on voit aujourd’hui apparaître de plus en plus de plateformes régionales et récemment, la première plateforme dédiée à un département, Projets Loco, a fait son apparition ! Mais quel est l’intérêt de ces nouvelles plateformes ? Pour lancer sa campagne de crowdfunding, ne vaut-il pas mieux profiter de la communauté des plateformes nationales ? Pas toujours.

Il est important d’abord de bien comprendre comment se construit une communauté de contributeurs. Un projet se finance, dans la majorité des cas, grâce à ses proches (son premier cercle de connaissances) et aux proches de ses proches (le second cercle de connaissances). Les projets qui collectent d’énormes montants touche le troisième cercle de connaissances, c’est à dire des personnes qui n’ont aucune relation avec le porteur de projet. Même si ces projets font beaucoup parler d’eux, ils représentent une très petite minorité.

Pour un projet de petite ou moyenne envergure (objectif inférieur à 15 000 €), on peut penser qu’une plateforme nationale nous donnera accès à une communauté de contributeurs plus large, or ce n’est pas la plateforme mais la communication que vous ferez autour de votre projet qui vous apportera cette communauté ! Toutefois, une plateforme locale, pour ce type de projet, renforcera le pouvoir affectif de votre campagne. Or ce pouvoir affectif est ce qui détermine la taille et la capacité à relayer votre projet de votre premier cercle.

Au contraire, une plateforme nationale pourrait être adaptée à un projet de plus grande envergure. La plateforme locale ne vous permettra pas de toucher le troisième cercle, indispensable à atteindre pour ce type de projet. En effet il est peu probable qu’un grenoblois investisse dans la création d’un Food Truck à Lille.

En bref, la communauté d’une plateforme nationale est plus étendue, et celle d’une plateforme locale est plus ciblée. C’est donc une question de quantité ou de qualité. Quelque soit votre décision, au delà du choix de la plateforme, ce qui sera déterminant pour la réussite ou non de votre campagne, c’est la communication que vous mettrez en place autour de votre projet, car c’est celle-ci qui vous permettra de mobiliser une communauté suffisante au succès de votre campagne !

Partager

À propos de l’auteur

Après une licence d’économie à la Sorbonne j’ai décidé de me lancer dans le journalisme. Passionné par les nouvelles technologies et après une première expérience dans un journal national, j’ai vu dans le financement participatif un moyen de concrétiser n’importe quelle bonne idée, même la plus farfelue et l’occasion de populariser l’innovation.

3 commentaires

  1. Pingback: | Pour sa campagne de crowdfunding, plateforme nationale ou locale?

  2. Bonjour,

    si l’idée est de fonctionner localement par région (au vue de l’image lié à ton article), je suis à moitié d’accord…
    exemple: si jamais j’ai un projet à Rennes, et que des gens qui habitent soit en Mayenne ou en Pays de Loire veulent donner un coup de main via une plat-forme de financement comment cela se passe vu qu’ils se trouvent dans la région juste à côté? Merci

Répondre à Projets Loco Annuler la réponse