[IMMOBILIER] Le fonctionnement, les enjeux et les défis du crowdfunding immobilier

1

Crowdfunding immobilier

CM Economics et Eden Finances ont publié hier une étude totalement consacrée au financement participatif immobilier en France, qui traite de son fonctionnement, ses enjeux et ses défis. Pour la réaliser, ils se sont basés sur l’administration d’un questionnaire auprès de 26 plateformes de crowdfunding immobilier françaises et sur une analyse approfondie des contextes économiques, réglementaires et juridiques.

Cette étude arrive un peu plus d’un an après la mise en place de la règlementation du financement participatif et apporte donc un premier bilan de ce qu’elle a apporté.

  • Il existe aujourd’hui 26 plateformes spécialisées dans le crowdfunding immobilier. Elles étaient moins de 5 en janvier 2015 ;
  • Deux plateformes se partagent l’essentiel des parts du marché ;
  • Les montants financés par les plateformes de crowdfunding immobilier atteignent 38,2 millions d’euros fin septembre 2015, soit une multiplication par plus de 10 par rapport à l’ensemble des montants collectés en 2014 ;
  • 108 projets étaient financés fin 2015, contre 7 en 2014 ;
  • Le nombre d’investisseurs a augmenté de 60% en 2015 ;
  • Le ticket moyen est de 4 700 € ;
  • La rémunération varie de 3 à 20% selon les projets et les plateformes ;
  • Les frais prélevés, notamment sur les investisseurs,vont de 0 à 8% des sommes investies ;
  • 12 plateformes ont choisi des statuts régulés (PSI, CIP et IFP) ;
  • 5  plateformes exercent leur activité sous d’autres statuts (CIF, Carte T) ;
  • Les 9 autres n’ont aucun statut actuellement.

Avec une progression si rapide, on comprend l’importance de cette étude qui pose également de nombreuses questions, notamment sur les différents types de risques :

  • Les risques spécifiques liés à l’entreprise financée, aux supports d’investissements retenus ou aux montages financiers proposés par les plateformes ;
  • Les risques spécifiques liés aux plateformes de crowdfunding, au business model qu’elles ont retenus ou encore au cadre réglementaire dans lequel elles ont choisi d’évoluer ;
  • Les risques spécifiques au marché de l’immobilier, qu’ils soient microéconomiques (risques spécifiques aux projets de promotion immobilière) ou macroéconomiques (conjoncturels et réglementaires).

Des éléments de réflexion et des questions ouvrent le débat sur l’avenir, les réglementations, les problèmes rencontrés, les perspectives et les impacts pour les différentes parties prenantes.

Liste plateformes etude crowdfunding immobilier

Pour commander l’étude complète, c’est par ici.

Partager

À propos de l’auteur

Un commentaire

  1. Pingback: [INTERVIEW] Découvrez Immovesting, la nouvelle plateforme de crowdfunding immobilier - Good Morning Crowdfunding

Répondre