Emmanuel Macron favorise le développement des startups en France

0

Avant même son élection en tant que président, Emmanuel Macron avait promis de mettre en place des mesures aidant au développement des startups et favorisant leur création. 
Il veut faire de la France un pays “leader de l’hyper-innovation” en consacrant l’un des principaux axes de son programme à l’entrepreneuriat. 
Le nouveau président attend des startups qu’elles l’aident à transformer en profondeur la société, l’économie, et le pays tout entier, pour s’adapter à un Monde qui évolue très vite. Il considère qu’il existe déjà un entrepreneuriat riche en France et que cela constitue une véritable force. Favoriser le développement de l’écosystème des startups et valoriser la réussite permettrait de faire de la France la “nation des startups”. 

En début de quinquennat, Macron a pu confirmer ces promesses lors de son discours à Viva Technology. Il veut faire de ce salon l’un des plus grands salons du monde mais surtout la vitrine de l’innovation française et plus largement européenne. 

Emmanuel Macron

De nombreuses mesures sont prises pour faciliter la vie des entrepreneurs et favoriser l’innovation et la prise d’initiative. Comment se présentent-elles?

Les mesures se traduisent par une baisse de l’impôt sur les sociétés, une baisse des charges sociales et la suppression du RSI pour permettre aux startups de mieux se développer. Le président cherche aussi à encourager la création d’entreprise en simplifiant l’accès aux aides existantes comme le crédit impôt recherche, le crédit impôt innovation et le crédit jeune entreprise innovante. 
Les entrepreneurs seraient aussi mieux protégés grâce à notamment un droit à l’échec qui se traduit par un droit à l’assurance-chômage qui les incitera à se lancer plus facilement. 
Macron avait aussi prévu la création d’un fonds d’investissement pour l’innovation de 10 Milliards d’euros et il se concrétise! Il permettra d’investir aux étapes clés de la croissance et de financer l’industrie du futur. L’objectif est de faciliter l’innovation et “donner de la visibilité au financement de l’innovation en France”. 

Le salon Viva Technology a aussi permis le lancement du French Tech Visa pour attirer des talents internationaux de la Tech et faciliter leur accueil en France, qu’ils soient entrepreneurs, salariés ou investisseurs. Il vient compléter le « passeport talent » et permet de bénéficier d’une procédure simplifiée et accélérée. Il se présente sous la forme d’un titre de séjour de quatre ans, renouvelable, pour eux et pour leur famille. 
Le nouveau président français veut démultiplier la culture start-up au niveau européen et ouvrir les frontières, il veut créer un marché unique commun à l’Union Européenne. Pour cela, la création d’un fonds de capital-risque pour financer le développement des startups européennes répondrait au manque de capitaux et de financement des jeunes pousses en Europe. 

Président_vivatechnology
Le président est déjà en marche pour relever ses nouveaux défis et a notamment inauguré avec le maire de la capitale jeudi dernier le plus grand incubateur de startup au Monde, station F. Il a profité de cette occasion pour faire un discours et de nouveau faire passer un message aux français: « Si vous êtes rassemblés ici c‘est parce que vous avez décidé d’écrire une nouvelle page pour la planète », « Vous ne pourrez pas réussir seulement pour vous-même. Ce temps-là est fini. » 

Emmanuel Macron veut changer l’état d’esprit collectif, que les startups deviennent un modèle de “développement économique, d’épanouissement au travail, de réussite rapide”. Les startups sont notre futur et permettent de s’ouvrir et de s’adapter au monde actuel. 

Partager

À propos de l’auteur

Actuellement en troisième année à l'EIML Paris en marketing et communication. Pour ma première expérience en communication, j'ai rejoint Good Morning Crowdfunding, un média dédié à l'actualité du financement participatif. Cet univers me permets de découvrir le milieu du crowdfunding, un univers riche et dynamique.

Répondre