Ecrins Therapeutics lève des fonds sur Wiseed pour son médicament anticancéreux

0

Une seconde levée de fonds réalisée grâce au crowdfunding pour financer les essais cliniques de son médicament…

wiseed

Ecrins Therapeutics vient de se lancer dans une nouvelle levée de fonds de 350.000 € sur la plateforme de financement participatif Wiseed qui durera jusqu’en janvier 2017. Ce tour de table est en cours de négociation avec d’autres partenaires financiers et serviront à récolter les fonds nécessaires au lancement des essais cliniques chez l’homme de son médicament anti-cancéreux.

Fondée en 2010 à Grenoble, cette start-up de biotechnologie est spécialisée dans la Recherche & Développement de molécules innovantes dans le domaine des traitements contre le cancer (oncologie). Son produit phare : le candidat médicament ET-D5, administrable par voie orale, a pour action de priver les tumeurs d’oxygène et de nutriments afin d’entraîner la mort des cellules cancéreuses et il est actuellement en phase pré-clinique réglementaire.

« Investir dans Ecrins Therapeutics, c’est investir dans la recherche contre le cancer : un véritable enjeu de santé publique » explique Andrei Popov, P-dg et cofondateur d’Ecrins Therapeutics dont les  travaux visent à proposer de nouvelles thérapies plus efficaces et moins toxiques d’ici 2019.

La levée de fonds en cours va servir à financer les dernières étapes de la demande d’autorisation d’essai clinique chez les patients atteints du cancer, délivrée par l’ANSM, l’agence réglementaire française et le démarrage du premier essai clinique chez l’homme est prévu pour mi-2017 à Lyon.
A ce stade de développement, le médicament développé par la start-up n’est pas encore dédié à un seul type de cancer mais l’équipe de chercheurs se concentre surtout sur les cancers agressifs, comme par exemple le sarcome, qui touche 1 % de tous les cancers dans la population, mais 15% des cancers chez les enfants. C’est un cancer pédiatrique pour lequel il n’existe pas de traitement efficace à l’heure actuelle.

Aujourd’hui, le cancer touche près de 25 % de la population. Environ la moitié des malades en guérit ou voit son cancer devenir une maladie chronique, tandis que l’autre moitié succombe. D’où la nécessité de trouver de nouvelles thérapies.

Partager

À propos de l’auteur

Répondre