Le bus qui enjambe les voitures : de l’utopie collective à l’arnaque en crowdfunding

0

Arnaque – Un bus qui surplombe la route et enjambe les voitures… Ce projet innovant et totalement fou avait fait rêver de nombreux internautes qui s’étaient engagés dans la folle aventure… 

arnaque

Ce projet d’origine chinoise avait pourtant tout pour séduire, un peu trop même. Après avoir – a priori- été testé en Chine, son pays de conception, ce projet high-tech innovant et futuriste cacherait en fait une escroquerie bien huilée et destinée à soutirer des fonds auprès d’investisseurs qui n’y ont vu que du feu.

Récemment dévoilée par de nombreux sites sur la toile, cette supercherie qui fait mal à l’univers du crowdfunding engagerait des centaines d’investisseurs lésés et en colère qui souhaitent se faire rembourser.

Après avoir levé plus de 23,3 millions d’euros, ce projet de bus qui enjambe la route et qui permet d’éviter les embouteillages, se trouve être une utopie, une arnaque révélée par une étude de faisabilité récemment réalisée. Trop haut pour passer les ponts, trop bas pour passer au dessus des véhicules grands formats…

Faute de moyens techniques, technologiques et de réalisme, aussi, ce coup de maître publicitaire lancé par Bai Zhiming, l’homme d’affaires à l’origine du projet met aujourd’hui tous les internautes en colère.

TEB, le bus surélevé dont la longueur devait atteindre 60 mètres et qui devait glisser sur des rails au bord des routes à 2,1 mètres de hauteur est donc définitivement enterré, mort bien avant sa naissance, il emporte avec lui la confiance de 200 investisseurs chinois qui s’étaient engagés dans la campagne de financement participatif.

Partager

À propos de l’auteur

Répondre